Découverte d’une toile de Michelangelo Merisi da Caravaggio (1570-1610) à Toulouse

Découverte d’une toile de Michelangelo Merisi da Caravaggio (1570-1610) à Toulouse

« Cette œuvre récemment redécouverte et d’une grande valeur artistique, qui pourrait être identifiée comme une composition disparue du Caravage, [était] connue jusqu’à présent par des éléments indirects, [et mérite] d’être retenue sur le territoire comme un jalon très important du caravagisme« .

« Oublié dans la soupente d’une maison de la région de Toulouse, probablement pendant plus de cent cinquante ans, le tableau est dans un état de conservation exceptionnel. »

« La technique d’élaboration est violente, le coup de pinceau brutal, et ensuite, lors du peaufinage, les parties saillantes ne sont pas corrigées. Ainsi les reflets sur les ongles ou dans les yeux. Ou encore le trait vermillon au milieu de la soie noire. Fidèle à la lettre de l’Ancien Testament, ce dernier suggère les vêtements que la Judith séductrice arborait avant qu’elle ne revienne à ceux adaptés à sa condition de jeune veuve. Ceci est caractéristique de la manière du maître » a déclaré Eric Turquin.

Dans la presse :

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.